PUNTOS DE INTERES CERCANOS

 

ALICANTE, LE DIAMANT DE LA MÉDITERRANÉE

 

L’Hôtel Rambla se situe au cœur de la Costa Blanca, à Alicante, dans l’une des zones d’affaires et de loisirs les plus développées de la ville, l’Avenue Rambla Méndez Núñez. Notre établissement est idéal pour vos déplacements professionnels ou vos visites touristiques puisqu’il jouit d’un emplacement privilégié, en pleine zone commerciale d’Alicante, à côté de l’Esplanade d’Espagne, à deux pas de la vieille ville, des zones de restaurants, de la Mairie, à quelques mètres du port de plaisance et de la plage du « Postiguet », et à 10 minutes à pied de la Place d’Espagne-Plaza de Toros.

À Alicante, de même que vous profiterez d’un climat enviable et d’une magnifique côte, vous pourrez jouir d’une grande variété d’offre culturelle et gastronomique qui rendra votre séjour inoubliable. Vous y trouverez des musées et des centres culturels pour tous les goûts.

Si vous vous déplacez pour les affaires, il existe deux infrastructures fondamentales dans la municipalité: le Recinto Ferial IFA (Salle d’expositions) qui se trouve à 6 kms en direction de l’Aéroport de l’Altet-Elche. Celui-ci propose une large programmation de foires, expositions et salons tout au long de l’année. Le Palais des Congrès d’Alicante, au niveau de l’Avenue de Dénia, est l’une des infrastructures les plus modernes et complètes de la ville. Il est géré par le Convention Bureau d’Alicante et est bien desservi par tous les moyens de transport. Ces derniers, que vous pourrez prendre juste en face de l’Hôtel, vous permettront également d’aller jusqu’au grands centres commerciaux tels que Alcampo Plaza Mar II (Auchan), Gran Vía Carrefour, Puerta de Alicante y Panoramis.

Le Château de Santa Barbara est l’un des symboles d’Alicante. Facilement accessible à pied, en voiture ou en ascenseur, vous découvrirez l’un des trésors de la capitale alicantine qui héberge l’une des plus grandes forteresses médiévales de la Péninsule. Situé à 166 mètres d’altitude en face de la mer, sur le Mont Benacantil, le visiteur pourra contempler une vue fabuleuse de toute la baie d’Alicante ainsi que de toute la vieille ville, d’une grande valeur artistique et culturelle.

Sur cette montagne, on peut distinguer clairement le profil d’un visage qui semble être sculpté sur la propre roche et qui bien sûr raconte une légende qui perdure depuis des temps ancestraux, concrètement depuis la domination musulmane de la Péninsule. Dès lors, le mont est connu comme « Le visage du Maure » et ne cesse de fasciner toute personne qui vient visiter le diamant de la Méditerranée, Alicante.

Prenez votre temps pour vous promener sur les places les plus emblématiques de la ville comme la Place des Étoiles (Luceros) où ont lieu tous les ans les typiques « mascletás » (chapelet de pétards) durant les fêtes d’Hogueras (feux de joie) ; la Place Gabriel Miró et ses ficus centenaires ou la Place de la Santísima Faz, l’une des plus pittoresques d’Alicante qui fait partie de la vieille ville.

Vous pourrez vous balader également au cœur du quartier de Santa Cruz, l’un des quartiers les plus typiques d’Alicante et parcourir toute la vieille ville où vous trouverez la Concatedral de Saint Nicolas de Bari, du style « herrerian » et datant de l’époque de la Renaissance en Espagne, le Couvent des Monjas de la Sangre (Religieuses du Sang), la Basilique de Santa María, la Mairie d’Alicante ou la Casa Carbonell, un bâtiment situé au numéro 1 de l’Esplanade d’Espagne qui représente à la perfection les aspirations de la bourgeoisie de l’époque pendant laquelle il a été construit.

Par ailleurs, n’oubliez pas de visiter les parcs et jardins tels que le Panthéon de Quijano, l’un des plus jolis parcs de la ville d’Alicante, un vrai havre de paix loin du bruit quotidien de la ville, qui vous invite à la réflexion et érigé en honneur à Trino de Quijano ; le Parc de Canalejas caractérisé par ses ficus centenaires qui baignent d’ombre toute la promenade ; le Parc Mont Tossal, au pied du Château de San Fernando, un parc à thèmes consacré à la géographie de la Communauté Valencienne, celui-ci possède de grandes installations pour pratiquer tous types de sports. Le Parc de la Ereta représente également l’un des attraits qu’il est indispensable de voir à Alicante puisque son emplacement unique, sur le Mont Benacantil, vous permet de bénéficier d’une vue fantastique de la Cathédrale de Saint Nicolas et du Port de plaisance. De plus, ce parc est un parfait point de départ pour la visite d’autres endroits touristiques à ne pas manquer tel que le Quartier de Santa Cruz.

Le Parc la Palmeraie d’Alicante, situé sur l’Avenue d’Elche, face à la mer, se distingue par son lac et ses nombreuses cascades que vous pourrez observer depuis de petites barques (en location). Ce parc faisait partie de la fameuse route andalouse des palmeraies durant l’Espagne Musulmane. Ces vergers étaient utilisés pour se reposer et faire du troc ou échanger différents produits d’autres régions tels que les dattes, les graines, le cuir ou la soie. A cette époque, grâce au commerce, ces endroits permettaient l’intégration presque parfaite des musulmans, juifs et chrétiens. Le Parc la Palmeraie peut être le point de départ idéal afin de suivre la route des plus importantes palmeraies de la péninsule comme la Palmeraie d’Elche. Située à Elche, c’est la plus grande palmeraie d’Europe qui fut déclarée Patrimoine de l’Humanité en 2000. Vous pouvez ensuite continuer votre visite en allant jusqu’à la Palmeraie de Saint Anton à Orihuela, ville qui fut la capitale du Règne de Tudmir. Sa vieille ville vous surprendra par sa religiosité. Pour en citer d’autres, vous trouverez également en chemin la Palmeraie d’Abanilla ; la Palmeraie de la Vallée de Ricote à Murcia pour enfin terminer avec la Palmeraie de Pulpí à Almeria. Bien qu’elles soient toutes différentes, leurs charmes vous éblouiront.

Un autre joyau de la Méditerranée : l’Île de Tabarca, l’unique île habitée de la Communauté Valencienne. Elle se trouve en face de la ville de Santa Pola, à 11 milles nautiques. Il s’agit d’un archipel composé, en plus de l’île de Tabarca, par les îlots suivants : La Cantera, la Galera et la Nao. Sa longueur est de 1800 mètres alors que sa largeur est de 400 mètres. Ses côtes ont été dans le passé un refuge de pirates barbaresques. Au XVIIIème siècle, Charles III a ordonné sa fortification et a construit sur cette île un village où de nombreuses familles de pêcheurs de Gênes sont venues se loger après avoir été en captivité dans la ville tunisienne de Tabarka. Les murailles qui entourent le centre urbain ont été déclarées Monument Historique Artistique et Bien d’Intérêt Culturel. L’île se distingue par ses eaux qui font partie de la Réserve Marine de la Méditerranée grâce à son excellente qualité, et par la biodiversité de flore et faune qu’on y rencontre. Il existe actuellement un moyen de transport jusqu’à Tabarca durant toute l’année, un grand bateau rouge appelé Kontiki que vous trouverez juste en bord de mer, à mi-chemin entre le Casino et le centre commercial Panoramis, au niveau du port de plaisance.